Introduction

Aller en bas

Introduction

Message  grignou le Dim 13 Nov 2011, 20:06

"Aquariophilie et écologie vont-elles de pair ou sont-elles contradictoires ?
Certainement un peu des deux.

Tout aquariophile est au moins un peu écolo, puisqu’il sait s’émerveiller devant les beautés de mère Nature, au moins celles des milieux aquatiques, dont il connaît aussi souvent la fragilité et l’évidente nécessité de les préserver.
De même, il sera susceptible de diffuser, de transmettre cette sensibilité à son entourage.

Néanmoins, notre passion est assez souvent décriée comme non écologique (même parfois par les aquariophiles eux-mêmes), au regard des ressources que sa pratique peut nous faire consommer en quantités parfois non négligeables (eau, électricité, matériel).
Et on sait de plus en plus à l’heure actuelle que ces ressources sont limitées (nappes phréatiques souvent en seuil critiques) ou d’une utilisation polluante (énergies fossiles, gaz, pétrole, nucléaire,… encore largement majoritaires par rapport aux renouvelables).

L’aquariophilie n’est sûrement cependant pas plus polluante que la plupart des autres hobbies, réclamant souvent aussi du matériel et de l’énergie.
Et elle l’est sûrement bien moins que certains modes de vie de sur-consommateurs gaspilleurs actuels (sans lancer de polémique, juste quelques exemples : manger de la viande tous les jours et acheter de nouveaux vêtements chaque semaine consomme de manière indirecte beaucoup plus d’eau et d’énergie que de chauffer et changer l’eau d’un grand aquarium).

De plus, toute activité n’est pas aussi encline que notre passion à faire prendre conscience de la beauté de la nature d’une part et à sensibiliser quant à sa fragilité et la nécessité de la protéger d’autre part.

-------------------------------

On peut donc tâcher, dans une approche écologique de la pratique de notre loisir, de tenir compte de deux choses :

-la première, ne pas considérer de manière aussi fataliste et irrémédiable (que ce qu’on peut lire parfois) que nous sommes des pollueurs,

-la deuxième et la principale, essayer de mesurer et de limiter les coûts énergétique et en eau potable associés à notre passion, et pas seulement pour des raisons financières.

Et élargir cette démarche à nos modes de vie au quotidien dans leur ensemble (si ce n’est pas déjà fait, mais on peut toujours s’améliorer encore davantage).

En d’autres termes, il vaut mieux, en une année, diminuer la consommation d’eau de son foyer de 20 mètres cubes par de petits gestes simples au quotidien et en dépenser 5 dans l’aquariophilie que de continuer à surconsommer les 20 mètres cubes initiaux sans pratiquer d’aquariophilie.
Même raisonnement pour l’énergie.


Cette rubrique du forum est là pour nous permettre d’arriver à nos fins par différents moyens.
Merci donc d’avance à tous ceux qui nous permettront d’avancer par leur contribution, en vue d’une aquariophilie plus moderne et éco-responsable."

****************************************************

Lolo


_________________
avatar
grignou
Admin

Masculin
Nombre de messages : 2373
Age : 33
Localisation : France, Essonne (91)
numéro afc : 361.94 ( plus afc actuellement)
Loisirs/emploi : aquariologiste
Date d'inscription : 25/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum